Les artistes en résidences

Chorégraphie et Musique  Mohamed Lamqayssi

Intérpretation Chourouk El Mahati

Regard Extérieur Taoufiq Izeddiou / Angela Vanoni

Soutien Institut Français de Paris / Institut Français du Maroc / Association On Marche

Co-Production Viadanse CCNBFC

« DIHYA »

Mohamed Lamqayssi

En résidence du 5 au 10 septembre 2022

« Ils savent que je vous parle, et que vous m’écoutez

Ils s’étonnent de vous voir dirigés par une femme.

Une femme libre les scandalise, pour eux je suis le diable.

Ils ne peuvent pas comprendre, aveugles par leur religion.

Ce Dieu qu’on nous impose de si loin par les armes n’est que le voile de la conquête.

Le seul Dieu que nous connaissons, on peut le voir et le toucher : Je l’embrasse devant vous,

C’est la terre vivante, la terre qui nous fait vivre, la terre libre d’Amazighs ! » Yacine Kateb.

DIHYA, “ Beauté ” en langue amazighe, est une création chorégraphique solo, inspiré de l’histoire de la reine Amazigh Dihya dite aussi “La Kahina”, symbole de la résistance et la seule femme de l’histoire à avoir combattu l’Empire omeyyade. C’est une pièce sur le pouvoir, le sacrifice, la liberté et l’amour.

Elle est basée sur des inspirations esthétiques et artistiques de la culture amazighe notamment : musiques, danses et costumes, pour aller vers un mélange moderne et approfondi de disciplines artistiques vivantes et digitales.